Tiny house, quel prix ? Construire son budget

23/02/2022

tiny-house-prix-quel-budget

Construire son budget projet : combien coûte une Tiny house ?

Vous êtes-vous déjà pris à rêver d’acheter une Tiny house ? Peut-être vous êtes-vous dit qu’il s’agissait d’un habitat relativement peu coûteux, et donc d’un bon investissement ?

Une Tiny House, ça peut être mobile mais ça peut aussi être un lodge (déplaçable ou non) !

Comme pour tout achat immobilier, des coûts imprévus peuvent s’ajouter aux dépenses initiales. Certains sont spécifiques à la Tiny house.

Ces maisons ultra-compactes sont vendues à des prix variés en fonction de leur degré d’autonomie (partielle ou total, eau et/ou électricité) ou de leur caractère luxueux (qualité des matériaux, degré de personnalisation).

Cela étant dit, faire son budget en amont et s’assurer d’obtenir un financement pour son achat vous permettra d’entamer le processus d’acquisition efficacement. Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon de créer votre budget et sur le coût moyen d’une Tiny house, cet article est fait pour vous !

tiny-house-illustration

Combien coûte une Tiny house ?

Combien coûte en moyenne une Tiny house en France ?

Si vous espérez acquérir une maison roulante dans laquelle vous ou vos locataires pourront vivre à l’année, vous aurez probablement besoin d’avoir une chambre, une salle de bain, une cuisine et un espace salon. Mais toutes les Tiny house sont uniques, c’est d’ailleurs ce qui en fait un habitat si spécial !

Il existe différents modèles fabriqués par différents constructeurs. Chaque modèle possède ses propres spécificités techniques et options, le prix varie en fonction de ces critères. Gardez en tête le coût du terrain ou de la location de l’emplacement où vous vous installerez (nous en parlons plus bas dans l’article).

 

Prix moyen d’une Tiny house clé en mains

Le coût moyen pour une Tiny house clé en main standard est de plus ou moins 50000€ (23m2, livrée). Le tarif global de la maison comprend souvent certains appareils électroménagers (frigo par exemple) et les meubles de base (meubles de cuisine, placards de rangement), ainsi que les sanitaires tout équipés (douche et toilettes sèches, à séparation, chimiques ou normaux).

 

Tiny house bon marché : la version hors d’eau hors d’air

Si vous recherchez une Tiny house à moindre coût, vous pouvez opter pour la solution « hors d’eau, hors d’air » proposée par de nombreux fabricants. Cette option nécessite néanmoins que vous ayez quelques compétences en construction/aménagement : installation de la plomberie et de l’électricité (souvent les réseaux ne sont pas tirés), découpage des meubles sur-mesure et montage, pose de l’isolation des murs, du par vapeur, du bardage intérieur, etc. Vous pouvez aussi envisager d’acheter une Tiny house d’occasion, c’est aussi une opportunité à moindre coût. Vous devez cependant vous assurer de son bon état.

auto-construction-micro-maisons

Tiny house de luxe

Vous êtes prêt à réduire votre espace de vie mais pas à sacrifier votre mode de vie haut de gamme ?

Choisissez une Tiny house à la hauteur de vos attentes ! Pour 80000€ (livrée) en moyenne, vous pouvez acquérir une Tiny house haut de gamme, imaginée sur mesure pour vous, avec l’équipement que vous aurez choisi (plans de travail en bois massif, électroménager haut de gamme, équipement personnalisé…). A ce prix-là, votre petite maison, c’est vous qui l’imaginez.  100% sur-mesure et personnalisable, du plancher jusqu’aux poignées de portes !

Exemples de marques de Tiny house mobiles ultra personnalisées : Baluchon – La Tiny House

double-tiny-ideal-luxe-terrasse

Combien cela coûte-t-il de construire soi-même sa Tiny house ? 

Si vous êtes bricoleur.se, vous vous demandez peut-être combien cela coûte de construire soi-même sa Tiny house. Selon votre expérience en construction et le style de maison que vous voulez, vous pouvez vous en sortir pour entre 15 000 €. Ma Petite Maison a même un partenaire qui promet une Tiny House mobile pour moins de 13000 € en suivant ses plans : Micro-maisons.
L’auto-construction, c’est également acheter vous-même certains éléments : les plans, la remorque pour le châssis et les matériaux recyclés, mais globalement, construire soi-même sa maison est une solution très économique. Elle permet aussi de maîtriser la construction de A à Z afin d’obtenir un résultat conforme aux attentes (au fil des aléas de la construction).

Financer sa Tiny House en envisageant tous les coûts imprévus

Vous êtes prêt à acheter votre Tiny house et vous avez trouvé la solution de construction qui vous convient. Il est temps de penser au financement ! Ces quelques points d’attention peuvent vous aider à préparer votre solution financière pour faire avancer votre projet rapidement. En effet, on ne pense pas toujours à toutes les dépenses indirectement liées à l’achat d’une Tiny house, mais y réfléchir en amont vous aidera à mieux fixer votre budget.

 

  1. Vérifier votre éligibilité pour un crédit : crédit immobilier (si achat d’un terrain avec un bâti), crédit caravane ou camping-car, crédit à la conso, projet écologique (le « prêt vert » du crédit coopératif)
  2. Décider si vous allez construire ou faire construire
  3. Les frais de livraison varient en fonction du livreur, du nombre de kilomètres et des dimensions de la Tiny House et peuvent coûter 5 000€ comme 10 000€.
  4. Une Tiny house mobile doit être assurée, comme une maison classique et sa remorque indépendant.
  5. Les conditions d’accès au terrain d’implantation du projet sont déterminantes. Il faut pouvoir passer au moins un camion et jusqu’à une grue (pour les Tiny sur cadre autoporteur).
  6. Si vous choisissez d’être mobile avec votre Tiny house, il vous faudra peut-être investir dans un véhicule capable de la transporter si vous n’en possédez pas déjà. Cela devra être un véhicule puissant qui consommera un peu plus que la normale. Il faudra peut-être aussi envisager le passage d’un type de permis spécial.
  7. Identifiez les dépenses liées au terrain : achat/location, habilitation du terrain (nivelage…) et déterminez les coûts engendrés par votre achat : coût du crédit, assurances…
  8. A ne pas oublier également le support du logement. Il peut s’agir simplement d’un simple lit de gravier, de calles, plots ou pieux mais il peut aussi être nécessaire d’envisager la construction d’une terrasse avec pilotis par exemple.
  9. Identifiez les dépenses liées à la mise en fonctionnement : raccordements (tranchées pour les tuyaux d’eau, piquet de terre pour l’électricité…), nécessaire de stabilisation (chandelles, dalles…), équipements pour construire une terrasse d’appoint, …)
  10. Les frais lié à votre logement actuel (si les délais de livraison de la nouvelle maison sont retardés par exemple)

Article traduit en français et inspiré par le site TinyHouse.com

Rejoignez le mouvement !

Logo MaPetiteMaison
Mapetitemaison.com est née d’une passion et d’un intérêt grandissant pour la nature et son exploration. Nous vous invitons à revenir aux sources : écouter, regarder et profiter de ce que nous offre la nature, se nourrir d’aventure et de confort en faisant de notre environnement un partenaire.
Parce-que seul on va vite mais qu’ensemble on va loin, rejoignez-nous :
icone facebook MaPetiteMaison
icone instagram MaPetiteMaison